Auteurs jeunesse

CHEBRET Sébastien

Sébastien Chebret, illustrateur touche-à-tout, mêle différentes techniques : peintures, en passant par la gouache, l’acrylique, l’aquarelle, le collage… Ses illustrations sont marquées par la présence grandissante de l’outil numérique. Entre 2007 et 2019, il a illustré plus de 70 ouvrages dont Nian Shou, Le monstre du nouvel an chinois, ou Tizan et l’arbre à bonbons et plus récemment Au p’tit coin ? aux éditions de l’Élan vert. Après avoir obtenu une maîtrise d’art plastique, Sébastien Chebret poursuit en 2007 un DEA d’Arts et sociétés actuelles à Bordeaux avec, pour thème, l’illustration jeunesse.

CORAZZA Dominique

Dominique Corazza, natif du Périgord, est écrivain et conteur. Après avoir été instituteur, il se consacre désormais à plein temps à l'écriture et au conte. Il a publié plusieurs albums pour les petits, des histoires dans la presse jeunesse, et se tourne à présent vers les plus grands à travers la nouvelle et le roman. Il publie régulièrement des histoires dans les revues Les Belles Histoires et Tralalire de Bayard Presse. Son dernier roman s’intitule Temps de cerveau disponible (2019, éditions Le Muscadier). Il vient également de sortir l’album C’est peut-être chez Les P’tits Bérets, illustré par Anne Lechevallier.

GRATIAS Claire

D’abord enseignante pendant quinze ans, Claire Gratias a ensuite choisi de se consacrer entièrement à l’écriture, la photographie et l’animation d’ateliers d’écriture dans des classes et ce depuis trois ans. Elle a publié plusieurs albums dont Arrête de lire en 2012 chez Belin et Un ciel pistache en 2018. De nombreux romans ont aussi vu le jour : la trilogie Orphans entre 2013 et 2014 chez Rageot ou encore Un week-end sans fin chez Syros, en 2015. En 2019, elle publie L'été où j'ai vu le tueur aux éditions Le Rouergue, une comédie policière piquante dont le héros est un adolescent.

JÉZÉQUEL Julie

Comédienne depuis son plus jeune âge, scénariste pour la télévision, Julie Jézéquel a écrit plusieurs livres pour la jeunesse ainsi qu'un roman pour adultes. Elle s'attache à aborder avec humour des sujets de société souvent graves. En 2009, elle publie un premier roman, Retour à la ligne, aux éditions de La Table Ronde. Elle écrit deux livres pour enfants illustrés par Marie-Laure Béchet (Une amitié en couleur, Libre tout l'été). Dans son dernier roman, écrit à quatre mains avec Baptiste Miremont, L'école me déteste (2019, éditions Le Muscadier), Julie Jézéquel parle du harcèlement scolaire.

LAROCHE Sophie

Sophie Laroche partage sa vie entre l’écriture jeunesse, la rédaction d’articles comme pigiste pour un magazine féminin et les rencontres dans les écoles. Elle a publié un roman pour ados, Le carnet de Grauku, aux éditions MiC-MaC, en 2008, mais aussi Sauve qui peut, la même année, dans la collection « Même pas peur ». Elle a obtenu plusieurs Prix de littérature jeunesse pour Le livre qu’il ne faut surtout pas lire. Son dernier roman jeunesse, paru en 2019, s’ntitule Collé(s). Quant à Mon Beau père est un agent secret, il marque le lancement de la nouvelle collection 'Même pas cap' (7-9 ans).

LECHEVALLIER Anne

Anne Lechevallier, professeure des écoles à Monbazillac et illustratrice, nous invite au voyage au travers de ses œuvres composées avec du découpage, du collage, du crayon et de l’aquarelle. Cette illustratrice locale (Bergerac) vient de sortir son premier album avec Dominique Corazza, C’est peut-être, aux éditions Les P'tits Bérets. L’album raconte les beautés de la nature. Chaque page est une découverte où le texte poétique de Dominique Corazza fait face aux très belles illustrations, représentatives mais non figuratives, d’Anne Lechevallier. Nouveauté juin 2019 : Confiture de petits bonheurs.

LEJONC Régis

Régis Lejonc vit et travaille à Bordeaux. Il partage son temps entre l’illustration, ses projets pour l’édition jeunesse, la publicité, la bande dessinée et la direction artistique de la collection Zig-zag aux éditions du Rouergue. Il a illustré plusieurs dizaines d'ouvrages, sur des textes de Rascal, Guillaume Guéraud ou Franck Prévot, et a été deux fois lauréat du Prix des Sorcières. Il écrit aussi ses propres textes, qu’il illustre : Les deux géants en 2001, Ma voisine est amoureuse en 2003, ou Quelles couleurs ! en 2009. Il illustre en 2017 Tu seras ma princesse, chez Sarbacane.

MAUPOMÉ Frédéric

Frédéric Maupomé est né en 1974. Il vit à Toulouse. Il se rend compte qu’il aime écrire des histoires pour enfants et, en 2004, après une rencontre avec Stéphane Sénégas, il sort son premier album jeunesse, Pirateries, chez Kaléïdoscope. Toujours avec Stéphane Sénégas, il écrit sa première bande dessinée, Anuki, qui sort en 2011 aux éditions de la Gouttière. En 2011, avec Fabrice Turrier, il réalise Les trois mousquetaires, un album jeunesse édité par Le Vengeur Masqué, puis une nouvelle série, Supers, avec le dessinateur Dawid, aux éditions de la Gouttière (2015), et Sixtine, à partir de 2017.

MIREMONT Baptiste

Après l’école où il avait des grandes oreilles, Baptiste Miremont a obtenu un master d’histoire. Il a ensuite écrit des articles pour des magazines de société, déménagé trois ans en Californie pour vivre sur un ranch. De retour en France, il travaille dans le paysagisme et l’écologie – et ses oreilles, rattrapées par la croissance du reste de son corps, ont désormais l’air tout à fait normal… Baptiste Miremont parle du harcèlement scolaire dans son premier roman écrit avec Julie Jézéquel, L'école me déteste (2019) sorti aux éditions Le Muscadier.